EXPOSITIONS

15 > 30 mars | Galerie Dolet, CROUS de Clermont-Ferrand 

25 Rue Etienne Dolet | Accès libre  8h > 16h (du lundi au vendredi) 

L’École supérieure d’art d’Aix-en-Provence

L’École supérieure d’art d’Aix-en-Provence est un établissement public de coopération culturelle, ayant pour mission l’enseignement supérieur artistique et la recherche en art. L’école prépare ses étudiants au Diplôme national d’art (DNA, BAC+3, valant grade Licence) et au Diplôme national supérieur d’expression plastique (DNSEP, BAC+5, valant grade Master). Elle accompagne aussi un parcours doctoral de recherche en création validé dans le cadre de l’unité mixte de recherche PRISM, en co-tutelle avec Aix-Marseille Université et le CNRS.

De plus, l’école mène des activités de diffusion, de promotion et d’expertise dans le domaine de la création contemporaine en organisant des expositions, cycles de conférences et colloques. Elle valorise le travail de ses étudiants et de ses diplômés à travers des programmes de résidences et de rencontres avec des professionnels de l’art. Elle met en place des actions artistiques visant à garantir l’égal accès de tous à la culture en proposant des ateliers de pratiques artistiques ouverts au public et en participant à des événements dans la ville et la région.

Atelier Vidéo

Ces vidéos ont toutes été réalisées en 2018. Vous pourrez apprécier la diversité des propositions des étudiants qui fréquentent régulièrement l’atelier vidéo de l’École supérieure d’art d’Aix-en-Provence.

Responsable : Wilfried Legaud

(GYH) Aquarium

Aquarium⎢Gen Young Hoang⎢2018⎢2’49

Il y a deux espaces dans ma vidéo : le premier, dans l’aquarium, le deuxième, dans l’espace public.

Cela pose la question de la relation entre les gens et l’espace partagé. Mon espace a perdu sa forme initiale par l’influence des échanges sociaux. Mon espace se reforme par la construction et la déconstruction.

WEB-4

Le sens des choses⎢Ludivine Porot⎢2018⎢3’14

Sur les traces du temps qui passe le mouvement entre en opposition avec le fixe. Le texte est composé de mots pris aléatoirement de mes lectures. Pour que le ton soit le plus froid et le plus neutre possible, j’ai choisi une voix automatique.