Exposition

15 > 30 mars | Salle Gilbert-Gaillard | 2, rue Saint-Pierre 

Accès libre  13h > 19h (du mardi au samedi)  14h > 18h (dimanche)

 

NAM JUNE PAIK

TV Buddha

1974 | Installation vidéo | Statue, téléviseur, caméra

En 1963, en présentant 13 téléviseurs préparés à la manière de John Cage et de ses pianos, Nam June Paik entre dans l’histoire de l’art en créant la première œuvre d’art vidéo. Fasciné par la télévision, il en explore tous les aspects, ses moyens d’expression et sa technologie, inventant même des procédés devenus classiques comme le duplex ou multiplex (diffusion d’images instantanées de sources diverses et géographiquement distante.

La présentation de TV Buddha est un rappel, un devoir de mémoire en même temps qu’un repère que les artistes d’aujourd’hui, de la vidéo, du numérique et le public doivent connaître. Par sa dimension philosophique, son esthétique, cette installation interroge encore, aujourd’hui comme hier, ce qui nous meut.

Nam June Paik est un artiste sud-coréen né à Séoul le 20 juillet 1932 et mort à Miami le 29 janvier 2006. Il a employé différents médias dans son travail et est considéré comme le créateur de l’art vidéo. Il est notamment lauréat du prix de la culture asiatique de Fukuoka en 1995 et du Prix de Kyoto en 1998.

L’ensemble de l’œuvre de Nam June Paik se compose d’installations vidéo dans lesquels il introduit des instruments de musique et des moniteurs de télévision qu’il modifie pour les détourner de leur fonction initiale. A la différence du cinéma, l’art vidéo consiste moins à filmer qu’à travailler la matière de l’image électronique. Nam June Paik manipule les images et les sons, en les superposant, les altérant, les étirant et les accélérant jusqu’à les rendre méconnaissables. En révélant le procédé technique de la télévision, l’artiste dévoile le simulacre de l’image télévisuelle et met à jour sa nature idéologique et technologique.

À la fois sculptures et mise en scène sonore et visuelle, les installations de Nam June Paik offrent aux visiteurs, une expérience sensorielle totale.